Communiqué de la Présidente du CSCM

Le 13 juillet 2018, les encadrants de l’ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) ont observé un premier cas d’enfant présentant mal de tête, fatigue et légère fièvre pendant la pause méridienne.

Cet enfant a été placé au calme dans l’infirmerie. Rapidement plusieurs enfants ont présenté les mêmes symptômes, la décision a été prise de faire appel au service d’urgence médicale pour prendre conseils.
Après échanges avec le médecin régulateur, il a été décidé d’envoyer sur site le SAMU et plusieurs véhicules de pompiers.
Très rapidement les services spécialisés ont mis en place un espace de prise en charge des enfants présentant les symptômes décrits précédemment. Cet espace (grande salle d’activité) a permis aux professionnels de réaliser, dans les conditions adéquates, les premiers examens auprès des enfants afin d’établir un diagnostic.
A partir de cet instant, c’est la cellule de crise, portée par les services de secours, qui a pris en main l’organisation, demandant au CSCM de collaborer y compris sur le champs de la communication externe. Les secours ayant identifié rapidement que la situation ne représentait pas de gravité extrême, il a été décidé d’attendre et d’en connaitre plus avant d’informer les parents des enfants incommodés. L’idée est d’éviter tout phénomène d’emballement risquant de déstabiliser l’organisation sanitaire mise en œuvre au bénéfice des enfants. Les parents déjà sur place ont bénéficié d’une salle mise à leur disposition.
En début d’après midi étaient concernés 31 enfants et 3 animateurs. Tous ont été vus par un médecin du SAMU. La cellule des crise réunie sur site, en liaison avec leurs autorités respectives a décidé d’envoyer 8 enfants (accompagnés par deux encadrants) vers le Centre Hospitalier de Niort afin de procéder à des examens médicaux plus poussés nécessitant du matériel non disponible sur place. Les autres enfants, les parents présents et les encadrants sont restés au groupe scolaire.

Le responsable du SAMU nous a contactés à 17h20 pour donner les résultats et la conduite à tenir :
- examens réalisés par un pédiatre au CH ;
- constat de disparition de tous les symptômes ;
- possible infection virale dont l’origine est inconnue, cette infection ne présente pas de caractère de gravité ;
- pas de traitement à prévoir, pas d’examen à faire.

Les consignes à respecter par les parents et les enfants :
- hygiène des mains ;
- éviter les contacts et les embrassades ;
- s’il est observé durant 15 jours : nausée, vomissements, maux de tête, diarrhées, sensibilité à la lumière, il faut contacter le 15.

Vers 18h, le responsable de la cellule de crise a regroupé les parents présents afin de leur faire part des éléments factuels dont ce communiqué s’inspire très largement.
La cellule de crise a été levée dans la foulée, tout le monde a pu regagner son domicile.

Je tiens, personnellement, à féliciter la vivacité d’actions de nos équipes, leur professionnalisme et leur sang-froid. Par ailleurs, les services médicaux ont fait un travail remarquable dans des conditions complexes. Enfin, une véritable coopération des acteurs du territoire a pu être observée.

Pour finir, je voudrais m’adresser plus particulièrement aux parents. Vous nous confiez vos enfants et nous mesurons la responsabilité que cela signifie. Cet incident, bien heureusement sans conséquence grave, atteste de l’efficacité de nos procédures et de la nécessaire intervention des secours.

Nous restons, bien sûr, très vigilants et vous remercions de la confiance que vous nous accordez.

Estelle HOWELL,
Présidente du CSCM

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.